Box à louer en France


Stockage de vin : comment, pourquoi et où ?

Un amateur de vin est aussi strict en matière de sécurité de conservation de ses bouteilles qu’un bijoutier en matière de stockage de ses perles rares. Si l’amateur ne dispose pas de cave à vin chez lui, il a toujours des solutions pour stocker efficacement : chez un proche, sinon dans un garde-meuble. Pour stocker ses bonnes bouteilles, il y a quand même des savoir-faire à observer, notamment au niveau du la positionnement des bouteilles en stockage, les conditions de stockage, etc.
Les spécialistes et les amateurs du vin ont leur mot à dire concernant la position des bouteilles lorsqu’on les met en stockage. En effet, les bouteilles peuvent être tenues debout dans la cave, mais ce sont des cas exceptionnels. Tout dépend de la qualité, de l’âge et d’autres paramètres. Par exemple, les vins mutés, les champagnes et les vins effervescents où un gaz s’échappe lentement permettent l’humification du bouchon. La position couchée des bouteilles de vin en stockage revêt une grande importance. Primo, si le bouchon est en liège, il est nécessaire qu’il reste en contact avec le vin. Le but est d’éviter l’assèchement du bouchon et par voie de conséquence l’oxydation du vin. Si la bouteille est gardée debout alors que le bouchon est en liège, celui-ci va certainement se rétracter ou se désagréger. L’étanchéité n’est plus et le vin va s’oxyder. Des amateurs proposent la position oblique des bouteilles afin de laisser une partie du bouchon en contact avec la pochette d’air installée dans la bouteille. A noter que ce sont principalement les vins de garde qui sont stockés pendant quelques années, par exemple les vins « Laurus » qu’on peut garder jusqu’à 10 ans dans la cave. Tout dépend de la méthode de vinification et de l’élevage en cuve.   Le stockage du vin ne peut pas se faire à l’improviste. Il faut se constituer une cave qui répond aux normes requises. D’abord, la cave ou le magasin de stockage de vin doit être un lieu calme où il n’y a pas de risques de vibrations fréquentes. Pour les œnophiles avisés, il s’agit de choisir un lieu avec un taux d’humidité entre 60 et 80% et faire en sorte que les bouteilles ne soient pas exposées directement à la lumière du soleil. La propreté est une des conditions obligatoires dans une cave à vin et aux alentours. Il faut donc faire en sorte d’éloigner les mauvaises odeurs des denrées alimentaire éphémères. S’il n’existe pas de lieu qui répond à ces exigences, il est conseillé de trouver une cave appropriée chez un proche ou dans un garde-meuble qui dispose des box conçus en l’occurrence. Il ne faut pas risquer de perdre la qualité du vin. Si le but est de conserver le vin en espérant une maturité dans quelques mois ou quelques années, alors que le stockage ne se fait dans les règles de l’art, le résultat ne sera pas optimal. Voici quelques caractéristiques d’une cave appropriée pour stocker le vin et pour le voir vieillir et atteindre le meilleur goût. La cave pour stocker le vin doit être réglée dans une température ambiante, entre 12°C et 14°C et cette température doit être stable durant toute l’année. A noter que si la température monte et dépasse la limite requise, le vin évolue vite. Pourtant, le choc thermique n’est pas très bon pour le vin, au risque de voir le vin de mauvaise qualité, de mauvais goût. En outre, tel une cave trop sèche risque de détériorer la qualité du vin car le bouchon risque de sécher et adieux l’étanchéité. Donc, le taux d’humidité doit être bien dosé entre 60 et 80%. L’achat d’un hygromètre n’est pas un gros investissement mais promet sûrement une grande satisfaction. En ce qui concerne la luminosité, faire en sorte d’éviter au maximum les rayons UV. La cave de stockage de vin doit être obscure, pas de lumière de soleil en aucun cas. Si on doit vérifier quelques choses, une ampoule de 5W au plus est autorisée. En effet, il faut réglementer l’accès à la cave à vin. L’astuce est de trouver le meilleur endroit s’il n’en existe pas chez soi. Effectivement, le stockage ou la conservation du vin pose un problème non négligeable pour la plupart des gens qui n’ont pas de cave chez eux. Tout le monde, surtout les amateurs, savent que le vin peut perdre facilement sa qualité si les conditions de stockage ne sont pas prises en compte et respectées normalement. Il faut pourtant observer les conditions nécessaires pour la bonne conservation du vin, à savoir l’humidité, la température, l’éclairage et non moins la structuration de la cave pour éviter les casses. Les caves à vin d’appartement, qui s’avèrent volumineuses et difficiles à gérer, ne sont plus à la mode, sachant que tout le monde cherche aujourd’hui un espace extérieur pour se faire de la place chez soi. Certains garde-meubles ont prévu des box de self stockage dédiés à la conservation de vin. Les sociétés d’entreposage sont au courant des problématiques des amateurs de vins qui n’ont pas assez de place pour le stocker. Cette solution permet de stocker un grand nombre de bouteilles de vin. Par ailleurs, ce n’est pas un produit interdit. Il peut y avoir plusieurs avantages pour les amateurs de vin. D’abord, il est possible de choisir le box dont le volume convient au nombre de bouteilles à conserver, d’1 m3 à 60 m3. A cet effet, le tarif proposé dépend du volume occupé. Il est possible d’agrandir le volume si le besoin se fait sentir plus tard. Cependant, il est important de vérifier les conditions requises pour que le vin survive avec sûreté. Lors de la visite du box de self-stockage pour conserver le vin, le client doit amener avec un thermomètre pour vérifier la température et aussi un hygromètre pour vérifier le taux d’humidité. Il ne faut pas se fier aux déclarations de la société d’entreposage. Le vin vous appartient, et c’est à vous de prendre toutes les précautions nécessaires, étant donné que le résultat ne s’affichera que quelques mois ou quelques années plus tard. L’assurance ne peut pas couvrir un tel risque sans avoir étudié la situation et l’infrastructure, de commun accord avec le garde-meuble. Les amateurs de vin sont très stricts envers ce précieux produit. Ils doivent réclamer les meilleures conditions possibles. Outre la température, l’humidité et l’éclairage, il faut bien observer l’infrastructure permettant un stockage sécurisé. A noter que le vin ou l’ensemble des bouteilles entreposées peuvent valoir jusqu’à des milliers d’euros. A cet effet, il faut tenir compte de la vidéosurveillance en plus des agents de sécurité. Il faut vérifier la protection incendie, les alarmes en cas de vol avec effraction. Il faut insister sur une serrure de sécurité, de préférence un digicode. Il faut aussi inclure dans le contrat de location l’accessibilité pour pourvoir suivre l’évolution de la maturité du vin.



Location Box de Stockage en France