author Appelez-nous : 01 45 55 20 40

Comparer les annonces

Isolation des murs à l’intérieur : quand, pourquoi et comment ?

Isolation des murs à l’intérieur : quand, pourquoi et comment ?

L’isolation des murs à l’intérieur de son habitation est une des meilleures solutions pour réaliser des économies d’énergie et faire baisser sa facture. En même temps, elle permet également d’améliorer le confort thermique pour tous les occupants, que ce soit en hiver ou en été. Seulement, une telle entreprise nécessite une préparation, des choix pour les matériaux, le budget, la recherche de professionnels dans le domaine. Bref, toute une série d’actions est à faire jusqu’à la résolution des problèmes de stockage des meubles pendant la durée des travaux.

L’isolation des murs à l’intérieur est la base de l’isolation thermique. Pour cela, il suffit d’utiliser un isolant thermique. C’est un matériau qui permet d’empêcher la chaleur ou le froid de s’échapper. C’est pour cela que l’isolation thermique aide à minimiser la consommation d’énergie nécessaire à maintenir la température requise. Il existe plusieurs manières de procéder, tout comme il existe de nombreux produits et solutions ; lesquels sont disponibles sur le marché. L’isolation par l’intérieur est une nécessité. En effet, comme les murs d’une maison sont en contact avec l‘extérieur, il y a automatiquement des transferts de chaleur ou échanges thermiques. Cela se passe entre l’air extérieur et l’air intérieur à l’habitation. Pendant l’hiver, ces transferts peuvent être importants. En outre, plus grande sera la surface des murs, plus intenses seront les transferts. Donc, afin de réduire ces pertes par les murs, il faut les isoler. La méthode la plus sûre est ainsi l’isolation des murs à l’intérieur. Toutefois, avant de procéder aux travaux proprement dits, il faut avant tout faire réaliser un bilan thermique par un professionnel qualifié. Il va évaluer la conformité de la maison avec la réglementation en vigueur. Cela lui permet ensuite de calculer les déperditions de chaleur existantes. Entre autres, il arrivera facilement à identifier d’une manière précise les points thermiques. La réalisation d’une isolation à l’intérieur est idéale lorsque la maison est ancienne et quand on veut garder à tout prix son aspect extérieur pour sa valeur architecturale ou autre. Pour un budget limité, il faut opter pour ce type d’isolation. En effet, une isolation par l’extérieur nécessite une rénovation complète ou un ravalement de façade. Enfin, l’isolation à l’intérieur offre la possibilité de faire un traitement acoustique entre logements ou encore d’incorporer un système de chauffage et de rafraîchissement.

Dans la pratique, il existe trois techniques principales pour l’isolation des murs à l’intérieur. Il y a d’abord l’isolation par ossature métallique. Elle consiste à poser un rouleau d’isolant à l’ensemble du mur, comme la laine de verre par exemple. Puis, il s’agit de le fixer grâce à des montures métalliques. Le tout est à recouvrir avec une plaque de parement. Ensuite, il y a l’isolation par doublage collé. L’isolant est préalablement collé à une plaque de plâtre ; un mortier adhésif va fixer le tout au mur. C’est une option adaptée pour les murs parfaitement lisses. Enfin, la dernière technique consiste en l’usage de l’isolation par lame d’air. Un vide d’air d’une largeur de 2 cm maximum est créé entre la paroi et l’isolant en posant des tasseaux de bois. Cette méthode est particulièrement conseillée pour les habitations avec des murs poreux. Il est possible d’utiliser de multiples matériaux pour obtenir une parfaite isolation des murs à l’intérieur. Il est toutefois à noter que le choix va s’effectuer en fonction des besoins et du budget. Enfin, il n’est possible d’isoler complètement une maison si on oublie les zones autour des portes et des fenêtres. En effet, elles constituent des zones de fortes déperditions. A cet effet, celles-ci doivent également être isolées efficacement.

Un choix pouvant être difficile est le choix des matériaux à utiliser quand on est prêt à isoler ses murs à l’intérieur. D’une manière générale, le marché offre trois grands types de matériaux d’isolation thermique. Il s’agit des minéraux, des naturels et des synthétiques. Il faut encore y ajouter des matériaux de la dernière génération, lesquels sont actuellement peu répandus. Les matériaux minéraux comprennent le verre cellulaire, la laine de verre, la laine de roche et l’argile expansée. Ils sont généralement moins chers que les autres isolants, donc avec une durée de vie moins longue. C’est la laine de verre qui est la plus utilisée dans le monde. Elle est obtenue par fusion à partir du sable et de verre recyclé. Elle est utilisée abondamment pour l’isolation thermique, l’isolation phonique et la protection incendie de presque tous les types de bâtis. Les isolants naturels sont notamment composés de liège expansé, de fibres de bois ou de lin, de la laine de coton, de l’ouate de cellulose, du chanvre et de la paille. Ils sont donc issus de végétaux et n’entraînent pas de pollution pour l’environnement. Ils sont élaborés selon des procédés nécessitant de faibles dépenses d’énergie. Les matériaux synthétiques sont mieux connus avec le polystyrène expansé ou extrudé. Il y a aussi le polyuréthane et la mousse phénolique. Ils sont très performants, mais moins écologiques. Par exemple, la mousse phénolique est composée de dérivés du pétrole. Enfin, les nouveaux matériaux comprennent les aérogels ou la peinture isolante. Cette dernière est très prometteuse. Sa composition particulière est faite de différents éléments céramiques et de résine. Elle lui confère des capacités d’isolation et de réflexion des infrarouges.

L’isolation des murs à l’intérieur est adéquate pour le petit budget. Elle est techniquement accessible et ne nécessite pas forcément l’intervention d’un professionnel. Donc, c’est le moyen le plus économique et le plus efficace pour améliorer la performance thermique globale du bâtiment et l’isolation des murs à l’intérieur. En éliminant l’effet parois froides, le confort global pour tous les occupants se trouve amélioré. Il en est de même pour le confort acoustique. Le système est facile et rapide à mettre en œuvre. En effet, par le système de doublage, le passage des gaines est facilité, qu’il s’agisse de l’électricité ou de l’alimentation en eau. Outre les économies de chauffage et le confort thermique, c’est aussi une opportunité d’améliorer considérablement votre patrimoine immobilier. Il va prendre automatiquement de la valeur. En tout cas, si le système d’isolation est efficace, c’est un investissement pour garder une maison saine pour les petits et les grands.

La durée des travaux dépend du nombre de pièces et de la superficie à couvrir. Afin de bien préserver le mobilier et vos biens, il faut penser à louer un garde-meuble pour un stockage temporaire. Pour le garde-meuble classique, ce sont les déménageurs qui viennent entreposer vos meubles. Dans la pratique, le contrat de stockage est signé pour une durée déterminée sans possibilité de modification de la durée. Le self-stockage est plus pratique. En effet, il permet de ranger vos biens dans un box individuel en libre accès. Celui-ci est stocké dans un entrepôt géré par une société spécialisée. L’avantage est que vous pouvez y aller à tout moment et la durée est illimitée. Avant de contacter une équipe de déménageurs, il faut bien déterminer la date de début des travaux d’isolation, la durée et la fin estimée des travaux. Il ne faut pas oublier qu’il y a les activités d’emballage à faire.

Guide du Self Stockage Similaire

Location garde-meuble à Orléans 

Garde-meuble à Orléans Self stockage à Orléans Solutions de stockage à Montargis...

continuer la lecture
Garde-Meuble.com
par Garde-Meuble.com

Location garde-meuble à Montpellier

Garde-meuble à Montpellier Self stockage à Montpellier Solutions de stockage à...

continuer la lecture
Garde-Meuble.com
par Garde-Meuble.com

Location garde-meuble à Cahors

Garde-meuble à Cahors Self stockage à Cahors Solutions de stockage à Figeac...

continuer la lecture
Garde-Meuble.com
par Garde-Meuble.com