author Appelez-nous : 01 45 55 20 40

Comparer les annonces

Peut-on louer partiellement un local en garde-meuble ?

Peut-on louer partiellement un local en garde-meuble ?

Un grand nombre de propriétaires s’intéressent aujourd’hui à la location d’un local leur appartenant pour le proposer garde meubles. En effet, une partie d’une maison qui n’est pas occupée peut servir pour d’autres comme espace pour garde-meuble. Quels peuvent être les avantages de la location partiellement d’un local en garde-meuble ? Quelles sont les démarches à suivre pour pouvoir louer un local libre ? Qu’en est-il de la législation d’un garde-meuble entre particuliers? Comment calculer les tarifs de location d’un garde-meuble ? Y-a-t-il une assurance lors d’une location partielle d’un local pour garde-meuble ? Voyons les détails.

Louer une partie d’un local en garde meuble peut être intéressant pour pouvoir rentabiliser des locaux libres. En effet, il est tout à fait possible de louer un espace non utilisé d’une maison que ce soit un grenier, une cave, des hangars, un garage ou une pièce vide. Comme principal avantage pour le loueur, cela permet de bénéficier d’un revenu supplémentaire non négligeable chaque mois . De plus, au niveau social, cela permet de renforcer les liens de voisinage. En effet, tout contrat de location d’une partie d’un local se fait souvent est souvent beaucoup plus souple par rapport à un contrat de location d’un box de stockage chez un professionnel.

Une telle activité peut être lucrative. Pour que ce soit possible, il faut toutefois suivre quelques procédures donnant la possibilité de louer un garde-meuble à d’autres personnes car le propriétaire du local reste le seul propriétaire légitime du local. Entre autres, il est impératif de déclarer le garde-meuble en tant qu’activité d’entreprise ou activité professionnelle. Pour ce faire, il faut rédiger un contrat exclusif pour le locataire. Seulement, il n’est pas nécessaire d’y mentionner qu’il s’agit d’un contrat de stockage. À part cela, il est aussi recommandé de déclarer la location d’un local en tant que garde-meuble aux services des impôts. Faute de quoi, cela pourrait engendrer un problème majeur voire devenir dangereux en cas de désaccord, d’éventuels accidents ou de bris quelconques.

En outre, tout propriétaire d’un espace à louer en tant que garde-meuble est tenu responsable en cas de vols. En effet, il a l’obligation de veiller aux biens d’autrui déposées chez lui, en contrepartie du loyer qu’il touche. Ainsi, en cas d’un quelconque manquement de cette obligation, sa responsabilité sera engagée. De son côté, tout locataire doit s’acquitter des frais de location dans les délais, il verra également ses biens retenus jusqu’au paiement de sa créance. C’est l’une des raisons pour lesquelles une assurance pour rassurer le locataire reste toujours un argument de taille.

Comme toute autre activité, la location partielle d’un local en tant que garde-meuble et censée être régie par une certaine norme particulière. Ces normes doivent permettre de fixer les conditions de fonctionnement de la location tout en prévoyant en même temps les éventuelles sanctions. Pour ce qui est de la mise en location d’espace non utilisé au profit d’un autre particulier pour servir de garde-meuble, c’est surtout le contrat qui la gouverne. Il faut alors que le propriétaire s’engage à prendre en charge les affaires qui lui sont confiées, de les ranger dans un espace durant une durée bien définie dans un contrat. Le contrat doit alors se faire en deux exemplaires et contient toutes les informations utiles dont l’identité des cocontractants, l’inventaire des biens, la date de début et de la fin de la prestation, le prix de la prestation. Afin d’en savoir davantage, il s’avère judicieux de s’informer auprès des agences de costockage ou de consulter une plateforme de garde-meuble entre particulier.

Tout propriétaire d’un espace à louer est libre de fixer le tarif de location par m². Seulement, le prix d’un garde-meuble doit être déterminé au mois que ce soit pour une location de longue ou à courte durée. Quoi qu’il en soit, il est toutefois indispensable d’être au courant des prix au m² proposés par certains locataires se trouvant dans la même localisation géographique avant de fixer le tarif. En effet, une même surface de même volume coûte différemment si l’espace se trouve à Paris et proche banlieue ou bien en province . Le loyer dans les grandes villes ne sera pas identique au loyer dans les zones rurales ; il en est de même pour le tarif des garde-meubles. Pour cela, il suffit juste de consulter les sites des services de costockage entre particuliers.

En principe, la location d’une partie d’un logement n’est pas assujettie à la TVA donc, aucun propriétaire ne peut opter pour la TVA. Par contre, s’il s’agit d’une location de garage, dans certains cas, elle peut être soumise à une TVA de 20 %. Plus exactement, il n’y aura pas de TVA si le garage à louer constitue un accessoire du logement du propriétaire. Il faut alors que le logement ainsi que le garage à mettre en location se trouvent dans le même ensemble immobilier.

Il est tout à fait possible de déposer une annonce sur les sites de costockage. En d’autres termes, il faut se rendre sur la page d’accueil du portail de l’agence de location de garde-meuble entre particuliers et de remplir un formulaire directement en ligne. Il faut ainsi décrire le plus clairement possible l’espace à louer. Il convient également de donner plus d’informations sur le type de box a louer : cave, grenier, hangar, garage, etc. La surface disponible est aussi à préciser en m² ainsi que l’emplacement exact du box/local. Afin de donner plus de valeur à une telle annonce, il est préférable d’ajouter des photos de l’espace en veillant à le rendre très accueillant, propre et lumineux. Il est d’ailleurs à noter qu’il est dorénavant possible de recenser plusieurs sites internet qui proposent ce service entièrement gratuit. En effet, l’inscription et le dépôt d’annonces ne nécessitent dans ces sites aucun frais.

Dans la majorité des cas, il n’existe pas d’assurance pour le garde-meuble entre particuliers. Par contre, il est tout à fait possible que le propriétaire en propose pour garantir la sécurité des affaires que le locataire veut déposer dans une partie de son logement. Pour cela, il suffit que le propriétaire dépose son offre dans une agence de costockage et c’est celle-ci qui se charge de proposer une assurance à la location d’un espace libre. Dans ce cas, l’assurance location pourrait prendre en charge le remboursement des frais de transport au cas où le local dont un propriétaire à proposer ne réponde pas aux critères de location d’un garde-meuble. En fonction de la compagnie d’assurance, il se peut que la prise en charge des biens puisse atteindre jusqu’à 2 500 €. En d’autres termes, l’assurance n’est pas obligatoire, elle est toutefois un critère important pour mettre en valeur un local d’hébergement à mettre en location pour garde-meuble et elle permet de prouver le sérieux du propriétaire.

Conseils Garde meubles Similaires

Législation du garde-meuble

Le contrat de garde-meuble, base de toute relation prestataire-locataire Les critères exigés...

continuer la lecture
Garde-Meuble.com
par Garde-Meuble.com

Garde meuble : penser à s’assurer contre le vol

Les dispositions à prendre pour éviter le vol dans le garde-meuble L’assurance pour la...

continuer la lecture
Garde-Meuble.com
par Garde-Meuble.com

Contrat de box de stockage et garde-meuble : les pratiques habituelles

Présentation du contrat Les pièces à fournir lors de la rédaction du contrat Le contenu du...

continuer la lecture
Garde-Meuble.com
par Garde-Meuble.com