Les garanties du garde-meuble

Les garanties d’un garde-meuble sont basées sur plusieurs éléments aussi importants les uns que les autres. Outre le devis de l’entreposage que vous demandez au garde-meuble, vous devez vérifier ces éléments et ne jamais en omettre aucun pour garder vos biens et meubles entre de bonnes mains. Il faut discerner à partir de certaines garanties si telle ou telle société est la plus fiable par rapport à d’autres.

Beaucoup prétendent pouvoir assumer le rôle de garde-meuble et proposent à des particuliers ce genre de prestations. Si vous êtes dans l’obligation de louer temporairement un garde-meuble, il y a des formalités que vous devez vérifier. Citons entre autres la certification de normes françaises des garde-meubles. En effet, si le garde-meuble ne peut pas vous répondre à propos de cette formalité, il faut chercher un autre prestataire. En effet, l’Agence Française de Normalisation (AFNOR) est l’organisme d’État désigné pour certifier qu’une société de garde-meuble est autorisée à exercer. Cette certification n’est offerte qu’après la réalisation de certaines étapes, à savoir : l’étude du projet de la société, la descente sur terrain pour contrôler l’état des lieux, l’état des services en rapport au projet soumis, etc. Les normes françaises des garde-meubles requièrent un local bien ventilé selon les normes, le système de nettoyage des parterres et des tapis, le système d’entretien du bâtiment dans l’ensemble. Il y a aussi l’affichage des tarifs appliqués par la société, les conditions de réception des biens et meubles ainsi que le mode de sorties. Il ne faut pas oublier la réglementation d’un contrat véhiculant les détails des prestations, de la sécurité, des droits et des obligations des deux parties, etc. La possession de la certification de normes est donc un gage des prestations du garde meuble.

Une société de garde-meuble ne peut ouvrir ses portes qu’après avoir acquis les matériels y afférents, c’est logique. Cependant, vous avez le droit de vérifier la fiabilité de ces matériels et de la logistique dans l’ensemble. De visu, vous pouvez constater la propreté des locaux. La salubrité du milieu est un indicateur sur lequel vous devez insister. La propreté est une garantie de professionnalisme du garde-meuble. Si les locaux ne sont pas visuellement bien entretenus. Vous devez contrôler, outre la propreté, l’aération et les températures dans les locaux, les box et les étagères du garde meuble. Est-ce que le local risque une humidité et quelle mesure est prévue par le garde-meuble au cas où cela venait à se produire ? Outre la qualité de la logistique, vous devez savoir aussi la longévité de la société. Cet indicateur est indispensable afin que vous puissiez déterminer la durée de votre entreposage. En parallèle, vous devez vous renseigner sur la réputation du garde-meuble pour éviter les conflits et surtout la déception. Le but est surtout de se renseigner sur les règles de sécurité et la gestion des équipements disponibles. Ces renseignements peuvent vous indiquer les risques et les avantages avant de décider. Vous n’allez quand même pas faire confiance à un garde-meuble mal réputé.

Dans bien des cas, un garde-meuble sérieux travaille de concert avec des déménageurs professionnels. Tel cas fortifie les garanties de vos biens, car le garde-meuble propose un service complet, y compris peut-être les études et la réalisation des emballages, les manutentions, le transport et bien évidemment la garde. Dès le début de la négociation, le garde-meuble propose un niveau de garantie en rapport aux taux d’indemnisation des biens et meubles en cas de perte ou de détérioration. A noter que le taux varie selon la nature des biens d’une part et selon l’évaluation de la vétusté. Pour ce faire, il vous faut l’assistance d’un expert si vous ne voulez pas vous fier aux expériences du garde-meuble. En effet, à chaque nature de biens, il va falloir évaluer le temps de dépréciation de chaque bien ou chaque catégorie de biens. Un bien meuble, par exemple, ne peut être vétuste du jour au lendemain, ni même après dix ans. Le mode d’évaluation du temps de dépréciation va de 18 mois à 10 ans selon les objets. En principe, les biens détériorés ou perdus sont remboursés à 100% avant le seuil de vétusté. C’est remboursé à 10% au seuil de la vétusté. Au-delà de la vétusté, il faut demander les avis des experts, sinon le garde-meuble peut emprunter un remboursement à taux négatif. En tout cas, tout dépend du contrat entre les deux parties pour approuver une indemnité forfaitaire de 10 à 20% du montant en cas de perte ou de détérioration. Quoi qu’il en soit, l’inventaire complet des biens et meubles est une obligation à respecter.

Vous devez être conscient de tous les principes de la police d’assurance. D’abord, essayez de savoir si le garde-meuble dispose d’une garantie multirisque avec extensions qui prévoit les cas de vols, sinon renseignez-vous si le capital mobilier de son contrat d’assurance est suffisant pour couvrir la valeur de vos biens et meubles à entreposer. Cependant, vous devez savoir quels genres de risques l’assurance couvre-t-elle ? En effet, l’assurance couvre les pertes ou les détériorations des biens contre les risques d’incendie, de vandalisme, de vol avec effraction, d’accident inévitable, et tous les cataclysmes naturels. L’assurance ne couvre pas les biens de valeur dont vous ne devez quand même pas déposer en entreposage, y compris les cartes de crédit, les lingots d’or, les bijoux et aussi des biens plus volumineux tels que les véhicules immatriculés, bateau, avion etc. L’assurance ne couvre pas les biens qui disparaissent du garde meuble d’une manière progressive ou disparaissent sans explication possible. Le vol des biens sans trace d’effraction n’est pas du tout couvert par l’assurance au même titre que les cas de forces majeure. Comme cas de force majeure, citons entre autres la guerre, l’acte de terrorisme, la confiscation, les ondes de pression dues aux avions qui survolent le garde-meuble.

La qualité de la sécurité est le point essentiel qui garantit vos biens et meubles en entreposage. Il faut alors vérifier si le garde-meuble dispose d’une équipe de garde en permanence. Il y a certainement un système de surveillance, mais il faut savoir si cela peut vous satisfaire. Vérifiez également l’accessibilité et le mode de contrôle des biens et meubles. Demandez si vous pouvez entrer en dehors des heures de bureau, car il vous arrivera un jour d’avoir besoin d’un de vos biens, documents ou autres en weekend. Si possible, n’hésitez à voir la possibilité de connecter le système de sécurité et d’alerte à votre smartphone. C’est une garantie basée sur les nouvelles technologies qui permettra d’être avisé en temps réel.

Il faut bien choisir le garde-meuble qui convient au mieux à votre situation, au volume de vos bien et meubles, à vos programmes d’accès, d’entrées/sorties, etc. Outre le prix et la police d’assurance, le contenu du contrat est la garantie principale de ce que le garde-meuble peut vous offrir. C’est à vous de voir si les clauses vous apportent avantages ou des éventuelles préjudices. Ce contrat signé doit être fait en deux exemplaires ou plus, selon le cas. Si c’est certifié ou légalisé auprès d’une autorité administrative compétente, c’est un avantage pour vous s’il se passe un jour un conflit ou une incompréhension.