Garde meuble : penser à s’assurer contre le vol

Les sites de box de stockage tout comme les centres de garde-meuble sont des lieux sûrs pour déposer ses biens. Mais avec les moyens déployés par des malfaiteurs, personne n’est vraiment à l’abri des vols. Ne trouve-t-on pas des villas de haute sécurité saccagées et des banques braquées ? Les entreprises de garde-meuble et prestataires de box de stockage garantissent la sécurisation des lieux que ce soit concernant l’accès au site que le bâtiment en entier. Il convient toutefois de noter qu’ils ne fournissent pas une garantie de protection des biens entreposés. Bien sûr, il y a l’assurance garde-meuble obligatoire qui couvre la plupart des sinistres (dégât des eaux, incendie, explosion, ...) mais pas le vol. Alors que faire? Voici le point sur tout ce qu’il faut savoir pour être protégé contre la perte des cartons et des objets lors d’un vol dans le garde-meuble.

Savez-vous que l’assurance n’indemnise le vol que lorsqu’il y a seulement effraction ? Et même si ce sera indemnisé, personne ne veut voir sa première chaîne Hifi, son canapé fétiche, son taille-haie reçu en cadeau ou encore les documents de son entreprise disparaître à jamais. Mieux vaut doubler la vigilance et prendre des mesures pour se protéger du vol. Commencez par choisir une entreprise de garde-meuble fiable. Le niveau de sécurité proposé doit faire partie de vos critères de sélection d’entreprise de garde meuble. Les atouts d’un espace de stockages sont entre autres : une enceinte clôturée, un accès gardé ou surveillé par vidéosurveillance ou avec des agents de sécurité. Il se peut aussi que l’accès soit contrôlé par le biais d’une clé personnelle, d’un code personnel, d’un badge, etc. Ensuite, sécurisez votre box de stockage par vos propres moyens. Acheter un cadenas de bonne qualité est un moyen économique pour protéger la porte de votre garde-meuble. Si un dispositif de la porte le permet, équipez-le d’une chaîne solide. Lorsque le contrat de location prendra fin, vous pouvez emporter le cadenas ainsi que la chaîne.

La souscription à une assurance est une condition exigée pour la rédaction d’un contrat de garde-meuble. Si le vol est couvert, vous en recevrez une indemnisation. Pour cela, vous devrez au préalable rédiger un inventaire précis et une déclaration de valeur des biens que vous allez entreposer dans le box. Cet inventaire doit se faire en présence de l’autre partie, c’est-à-dire le prestataire ou l’agent d’assurance. Le locataire doit d’abord vérifier si une telle garantie est déjà incluse dans son assurance habitation ou son assurance professionnelle. Si oui, il présente son attestation d’assurance parmi les pièces à fournir lors de la rédaction du contrat de bail. Il peut aussi souscrire une assurance proposée par le prestataire d’espace de stockage ou souscrire une assurance qui offre les mêmes garanties chez son assureur habituel. Bon à savoir : vérifiez bien les clauses du contrat. Il se peut que la plupart des contrats ne couvrent pas le vol. Dans ce cas, vous allez négocier pour l’inclure. Il convient toutefois de noter que la prime d’assurance peut augmenter en conséquence. Vérifiez également les dommages liés aux rongeurs et insectes. Cela est très important si vous entreposer des archives importantes sur papier par exemple.

Si les assureurs présentent à peu près les mêmes garanties, les offres diffèrent au niveau du coût (prime d’assurance), du montant d’indemnisation et des modalités du contrat d’assurance. Apprenez à choisir une assurance selon les critères suivants.

Estimation des valeurs de vos biens

L’estimation de vos biens doit être au plus juste. Elle ne se fait pas à la légère. En cas de vol ou de sinistre comme les dégradations lors d’un incendie ou d’un dégât des eaux, ce sont les valeurs convenues lors de l’estimation qui serviront de base au remboursement. A titre d’information, cette estimation peut se faire en ligne.

Assurance adaptée

Une assurance spécialisée est mieux qu’une assurance standard. Privilégiez donc l’assurance dédiée spécialement à l’activité de self-stockage. De cette manière, l’assureur a une connaissance précise des risques potentiels à couvrir et à indemniser. Il maîtrise très bien le métier et l’activité dont il est question.

Assureur réactif

Demander auprès de vos connaissances ou auprès des autres clients « comment réagit la compagnie en cas de sinistre ». Il faut qu’il ait une forte réactivité en cas de sollicitations. Il est aussi d’une importance capitale de vérifier le délai de carence et la franchise.

Prix

Le coût de l’assurance dépend de la valeur de vos meubles. Une grille tarifaire vous sera proposée par l’assureur. C’est à vous de comparer l’offre avant de vous engager. Pour ce faire, demandez un devis auprès de plusieurs compagnies d’assurance. Le devis ne vous engage pas et il doit être proposé à titre gratuit.

Assurance adaptée à la valeur des biens

Les assureurs proposent souvent une grille tarifaire.  C’est à vous de choisir l’offre qui correspond à la valeur totale des biens à assurer. Les valeurs devraient être modifiable et le prix flexible dans le cas de self stockage. En effet, sans le contrat de self de stockage, le locataire peut changer à tout moment le contenu de son box.

Couverture

Il est plus que nécessaire de choisir une police d’assurance qui offre une couverture plus large. Négocier avec votre assureur est une option à considérer pour obtenir l'assurance box de stockage la plus adaptée à vos besoins. Assurez-vous également que les clauses du contrat et la couverture contre le vol proposé soient adaptées aux types de biens que vous entreposez dans le box. Il est à noter que si vous entreposez une voiture dans le box, par exemple, il n’y aura pas indemnisation en cas de vol de celle-ci.

Le taux d’indemnisation est déterminé en fonction du niveau de garantie. En règle générale, une indemnisation de 10 à 20 % du montant de vos affaires vous sera proposée en cas de sinistre.

Les sinistres couverts

  Il y a tout d’abord les vols avec effraction, c'est-à-dire que c’est l’effraction (serrure brisée, porte forcée, etc.) qui a permis l'accès au garde-meuble. Parmi les sinistres couverts, il y a aussi les dommages matériels causés par catastrophes naturelles, les inondations, l’eau de mer, les eaux pluviales ou usées, boue, la moisissure, les fuites ou les éclatements des canalisations. L’assurance peut aussi couvrir des dommages matériels provoqués par un sinistre tels que le dégât des eaux ou l’incendie.

Les dommages non-couverts

Il convient de noter que l’assureur et l’entreprise de box de stockage déclinent toute responsabilité à propos des biens interdits de dépôt dans le box, mais que le locataire a quand même entreposés. Comme dixit l’adage célèbre de la loi : « nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes ». Sont interdit entre autres les biens de grande valeur, les produits hautement inflammables, les explosifs, les armes, les drogues et les objets volés. Ensuite, l’assureur ne vous indemnise pas dans les cas suivant : les disparitions inexpliquées  la disparition progressive et inexpliquée des biens les cas de force majeure : émeute, guerre, etc. les vols sans effraction ou avec violence.